organisation

Coupe du Monde 2026 : les fans mexicains très mécontents

Si l'annonce d'une candidature commune avec le Canada et les Etats-Unis est reçue favorablement au Mexique, la seconde portant sur la répartition des matchs fait l'objet de vives contestations. Les fans se demandent comment la FEMEXFUT (fédération mexicaine) a pu accepter un si mauvais deal (10 matchs obtenus sur 80).

Voici cinq illustrations de ce mécontentement, choisies parmi les plus softs, publiées sur les réseaux sociaux :

candidature-can-mex-usa.png

candidature-can-mex-usa-2.png

candidature-can-mex-usa-3.png

candidature-can-mex-usa-4.png

candidature-can-mex-usa-5.png

Coupe du Monde 2026 : surprenante répartition des matchs entre le trio américain

annonce-canada-etats-unis-mexique.png

Le trio nord américain se serait déjà réparti les 80 matchs de la future phase finale 2026. Et surprise, il n'y aurait que 10 matchs joués au Canada, 10 autres au Mexique, le reste du tournoi se disputant sur le territoire américain ! Les USA deviendrait même l'unique organisateur à partir des quarts de finale.

Pour cette première tentative à trois, un meilleur équilibre du genre 20 (CAN) + 30 (MEX) + 30 (USA) paraissait plus logique. De même les tenues d'une demi-finale à Mexico et de la "petite" finale (troisième place) à Toronto ou Vancouver semblaient aussi possibles. Mais a priori la géante Amérique n'a pas été très partageuse dans ce dossier.

Coupe du Monde 2026 : Canada, Etats-Unis et Mexique s'associent

annonce-canada-etats-unis-mexique.png

Ce trio de la zone CONCACAF vient d'officialiser le projet d'une candidature commune pour concourir à l'organisation du Mondial 2026, le premier qui se disputera à 48 nations. On parlait depuis quelque temps d'une possible association mais l'élection de Donald Trump, et la tension avec les autorités mexicaines qui en découlait, semblait l'avoir remis en cause. L'intérêt sportif a donc prévalue sur tout autre critère. Tant mieux ! Signalons que le Mexique fût hôte des éditions 1970 et 1986, les Etats-Unis organisèrent le tournoi en 1994 tandis que le Canada a fait ses preuves dans d'autres compétitions FIFA majeures (Coupe du Monde féminine 2015 notamment).

Coupe du Monde : plus de comité d'organisation local à partir de 2026

world-cup.png

La FIFA décide de reprendre la main sur tous les aspects organisationnels du Mondial. Elle ne souhaite plus déléguer ses missions auprès des comités locaux. Cette mesure, selon Madame Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA, servira à gagner en efficacité et permettra aux futurs pays hôtes de faire des économies.

Coupe du Monde 2026 : la FIFA met en garde les Etats-Unis

world-cup.png

Gianni Infantino a prévenu que la politique migratoire du gouvernement américain était incompatible avec l'organisation d'un grand événement sportif comme le Mondial. En cas d'interdiction partielle ou totale de libre circulation des supporters, principalement mexicains et musulmans, populations régulièrement visées par l’administration Trump, toute candidature deviendrait irrecevable.

Coupe du Monde 2026 : le Maroc prêt à s'unir avec l'Espagne et le Portugal

world-cup.png

Le très sérieux site espagnol As rapporte que le Roi du Maroc, Mohammed VI, souhaite que son pays s'associe avec ses voisins espagnols et portugais pour déposer une candidature commune à l'organisation du Mondial 2026. La balle se trouve désormais dans les pieds des européens qui devront apporter une réponse à cette sollicitation. En tout cas, ce projet, sur le papier, a fière allure et deviendrait un concurrent sérieux à la probable alliance provenant d'Amérique du nord (Canada / Etats-Unis / Mexique).

Coupe du Monde : quatre organisateurs maximum

world-cup.png

Gianni Infantino a déclaré, qu'à partir de l'édition 2026 (première à 48 participants), et sans fermer la porte au candidature unique, la compétition pourrait se dérouler dans 2, 3 ou même 4 pays ! Cette mesure devrait permettre une meilleure rotation géographique du tournoi. Ainsi des zones n'ayant jamais accueilli* la World Cup vont enfin posséder de réelles chances de l'organiser.

*citons les Caraïbes, le Maghreb ou l'Océanie

Coupe du Monde : la candidature des Etats-Unis compromise

etats-unis.png

L'US Soccer craint que l'élection du Président républicain Donald Tromp nuise au projet d'organiser une nouvelle World Cup (2026 ou 2030). Alors qu'était pressentie une alliance entre trois pays appartenant à la CONCACAF, Canada / Etats-Unis / Mexique, les tensions entre autorités américaine et mexicaine mettent en péril cette idée pourtant séduisante.

L'obtention d'une phase finale étant un long processus, on voit mal comment ces deux fédérations pourraient s'associer dans les prochains mois. Resterait la possibilité d'y aller seul, ou en duo avec les canadiens, mais la politique migratoire instaurée par l'administration Trump, promise à un durcissement, amènerait ce dossier à un échec certain.

Coupe du Monde : un lien entre l'organisation et la victoire ?

bobby-moore-trophee.png

Les huit pays* détenteurs du titre de champion du Monde ont tous accueilli la phase finale au moins une fois. Notons que la France s'imposa lors de sa deuxième organisation tandis que le Brésil et l'Espagne n'ont pu s'imposer chez eux.

*Allemagne, Angleterre, Argentine, Brésil, Espagne, France, Italie et Uruguay.

Coupe du Monde 2026 : pas de candidature asiatique ou européenne acceptée

world-cup.png

La FIFA a décidé, qu'au nom du principe de rotation, européens, organisateurs en 2018 avec la Russie, et asiatiques, organisateurs en 2022 avec le Qatar, ne pourront prétendre, dans un premier temps, à accueillir la phase finale 2026. Il faudra que les pays membres de ces confédérations attendent l'édition 2030 pour concourir à nouveau. Cependant, si les autres régions ne pouvaient présenter une candidature "valable", cette clause serait annulée, laissant finalement la possibilité à un représentant de l'AFC ou l'UEFA de se présenter.



Blog membre des familles Free et Dotclear