entraineur

Corée du sud : Uwe Stielike viré

coree-du-sud.png

A deux journées de la fin du tour 5 asiatique et suite à la défaite encaissée contre le Qatar, la fédération sud coréenne met fin à sa collaboration avec l'allemand Uwe Stielike. Son successeur n'aura pas une tâche aisée car les prochains adversaires appartiennent à la catégorie "coriace". Le déplacement en Ouzbékistan sera fort probablement une finale pour la seconde place qualificative directe (les iraniens ayant déjà assuré leur qualification).

Reste à jouer

31/08/2017 : Corée du sud - Iran
05/09/2017 : Ouzbékistan - Corée du sud

Classement

1. Iran 20 pts
2. Corée du sud 13 pts
3. Ouzbékistan 12 pts
4. Syrie 9 pts
5. Qatar 7 pts
6. Chine 6 pts


Qatar : démission du sélectionneur

qatar.png

L’uruguayen Jorge Fossati a présenté sa démission auprès de la fédération qatarie. Le motif de ce départ est encore inconnu.


Coupe du Monde 2018 : Carlos Quieroz célèbre sa quatrième qualification

carlos-quieroz-quatrieme.png

Le technicien portugais a qualifié à quatre reprises ses formations pour la World Cup. L'Afrique du sud en 2002, le Portugal en 2010 et l'Iran en 2014 puis 2018.

Notons qu'il fût remercié avant le Mondial 2002 par la fédération sud africaine en raison d'un résultat dans la CAN - de la même année - jugé insuffisant (élimination en quarts de finale).


Argentine : Sampaoli nouveau sélectionneur (officiel)

argentine.png

Comme attendu, Jorge Sampaoli quitte le FC Séville et prend les rênes de la sélection argentine. Il a signé un contrat longue durée (jusqu'en 2022), ce qui lui laissera le temps nécessaire pour bâtir une équipe capable de remporter des titres continentaux ou intercontinentaux.


Coupe du Monde 2006 : quator de techniciens néerlandais

dick-advocaat-leo-beenhakker-guus-hiddink-marco-van-basten.png

De gauche à droite, Guus Hiddink (Australie), Leo Beenhakker (Trinité et Tobago), Marco Van Basten (Pays-Bas) et Dick Advocaat (Corée du sud).


Coupe du Monde 2002 : Völler rate de peu son rendez-vous avec l'histoire

rudi-voller-entraineur.png

Rudi Völler aurait pu devenir en Asie la troisième personnalité à s'imposer en tant que joueur et entraîneur dans la World Cup. Malheureusement, Ronaldo and co passèrent par là.


Entraîneur : épisode 10

cesare-maldini-paraguay.png

Cesare Maldini (Paraguay) | Coupe du Monde 2002.


Coupe du Monde 1994 : du banc aux tribunes

jacky-charlton-suspension.png

Ayant écopé d'un match de suspension, en raison de son comportement envers l'arbitre assistant du match Eire - Mexique, Jacky Charlton ne pu diriger sa formation contre la Norvège.


Coupe du Monde : double duel de techniciens suédois

tommy-soderberg-sven-goran-eriksson.png

Sven-Göran Eriksson, à la tête de la sélection anglaise, rencontra ses compatriotes Tommy Söderberg en 2002 puis Lars Lagerbäck en 2006, qui eux cochaient la Suède.

lars-lagerback-sven-goran-eriksson.png


Coupe du Monde 1954 : Andy Beattie démissionne après le premier match

ecosse.png

Suite à une défaite encaissée face aux autrichiens (1-0) dans la première journée des phases de poule, le technicien écossais quitta ses fonctions. Il reprocha à la Scottish FA d'avoir sabordé sa mission en lui imposant de ne retenir que 13 joueurs sur les 22 autorisés, et ainsi limiter ses possibilités tactiques. Une mesure imposée par souci d'économie. Pour la seconde rencontre, il fut remplacé par ses adjoints et l'Ecosse encaissa un terrible 7-0 contre les uruguayens.