2022

Coupe du Monde 2022 : tensions entre le Qatar et ses voisins

qatar.png

Plusieurs pays du Golfe (Arabie Saoudite, Bahreïn, Egypte et Emirats Arabes Unis) ont décidé de rompre unilatéralement leurs relations diplomatiques et leurs partenariats économiques avec les autorités qataries. Il est reproché à certains dirigeants et personnalités de cet Etat des liens étroits avec la sphère du terrorisme international.

Après les soupçons d'achat de la World Cup et surtout les graves cas d'esclavagisme constatés sur la plupart des futurs sites de la phase finale, voici une nouvelle affaire qui terni un peu plus l'image du Qatar.

Mais revenons et concluons sur le sujet du jour, en rappelant que certains accusateurs ne sont pas, ou n'ont pas toujours été, forcément des modèles dans les faits dénoncés.


Coupe du Monde 2022 : Xavi annonce la plus grande édition de l'histoire

qatar-2022.png

Le champion du Monde 2010, qui continue sa carrière sportive au Qatar, annonce que le Mondial 2022 sera le plus relevé de l'histoire. Il avance comme argument principal que les dates retenues pour ce tournoi, 21 novembre / 18 décembre, période correspondant grosso modo à la mi-saison pour les principaux joueurs concernés, permettront aux sélections d’évoluer à leur maximum. Cela changera des compétitions internationales programmées, pour des raisons évidentes de calendrier, au terme d'une saison éprouvante physiquement.


Coupe du Monde : Qatar Airways nouveau partenaire

qatar-airways.png

La compagnie aérienne qatarie a signé un partenariat avec la FIFA et devient l'un des sponsors principal du Mondial. Ce contrat courent pour les deux prochaines éditions : Russie 2018 et.. Qatar 2022.


Coupe du Monde 2022 : le Mondial de la démesure économique

qatar-2022.png

Monsieur Ali Shareef Al-Emadi, Ministre des finances du Qatar, a indiqué que le coût hebdomadaire des travaux liés à l'organisation du Mondial s'élevait à 460 millions d'euros. Selon ses prévisions, ce rythme d'investissement va se poursuivre jusqu'en 2021. La facture globale de Qatar 2022 devrait avoisiner les 190 milliards d'euros, un record absolu.

Outre la part importante dédiée aux stades, précisons que ces sommes colossales sont - ou seront - englouties dans la construction - ou rénovation - d'infrastructures majeures : autoroutes, aéroports, hôpitaux, hôtellerie... Il est déjà acquis que cette compétition ne pourra être rentabiliser économiquement alors souhaitons au futur pays organisateur d'y trouver son compte ailleurs (notoriété, sympathie) et de profiter de ce Mondial pour progresser sur quelques aspects sociétaux.


Coupe du Monde 2022 : come play

come-play.png

La FIFA évinça l'Australie au profit du Qatar. Ce pays candidatera t'il pour l'édition 2026 ou 2030 ?


Coupe du Monde 2022 : un tournoi - vraisemblablement - sans alcool

qatar-2022.png

Au nom de précepte religieux, le comité d'organisation Qatar 2022 a indiqué que la vente d'alcool resterait interdite dans les lieux publics lors du tournoi. Cette mesure pourrait s'étendre aussi aux stades et à leurs alentours.

La marque Budweiser, marque de bière partenaire / fournisseur des principales compétitions organisées par la FIFA, et les fans apprécieront cette annonce...


Coupe du Monde 2022 : Amnesty International tacle le Qatar

amnesty-international.png

Amnesty International rend public un rapport glacial sur les droits des travailleurs officiant sur les chantiers du Mondial 2022 :

"Pour accueillir la Coupe du Monde de football de 2022, le Qatar fait construire à tours de bras des infrastructures par des travailleurs migrants, en provenance d’Asie du Sud-est.

Nous avons enquêté sur un chantier de rénovation de l’un des stades de la Coupe : le Khalifa International Stadium. Les conditions de vie de ces migrants y sont désastreuses.

Elles contrastent de manière choquante avec celles des footballeurs qui se retrouveront sur le terrain en 2022. Les multinationales qui travaillent sur place et les pays de leurs sièges ne doivent plus faire l’autruche :
- logements sordides surpeuplés ;
- versement de sommes considérables à des recruteurs dans leur pays d’origine pour obtenir un travail au Qatar ;
- tromperie quant à la rémunération ou au type de travail offerts ;
- non-versement ou paiement en retard des salaires ;
- non délivrance de permis de séjour par des employeurs, ce qui fait courir le risque aux migrants d'être arrêtés et expulsés en tant que « fugueurs » ;
- des employeurs confisquent les passeports des travailleurs et ne leur donnent pas de permis de sortie du territoire."


Coupe du Monde 2022 : des campements haut de gamme pour les fans ?

campements-haut-de-gamme.png

Le Qatar envisagerait la création de campements haut de gamme pour palier ses insuffisances en matière d'hôtellerie. Ce mode d'hébergement pourrait s'avérer plutôt original pour les fans à condition que les autorités qataries assurent une sécurité maximale.


Coupe du Monde 2022 : les dates de la phase finale connues

qatar-2022.png

Le tournoi débutera le lundi 21 novembre et se clôturera le dimanche 18 décembre, date correspondant à la fête nationale qatarie. Rappelons qu'il s'agira du premier Mondial hivernal de l'histoire.


Coupe du Monde 2022 : les forçats de la Coupe du Monde

video.png

Un reportage rediffusé dans le cadre de l'émission Mon envoyé spécial. A (re)découvrir...


Coupe du Monde 2022 : la phase finale se disputera bien en hiver

qatar-2022.png

Le comité exécutif de la FIFA a confirmé que le Mondial se jouerait bien sur la période novembre/décembre. Si on ne sait pas encore quand débutera le tournoi, la date de la finale a été arrêtée. Elle se déroulera le mardi 18 décembre, jour synonyme de fête nationale au Qatar.


Coupe du Monde 2022 : Foster and Partners remporte la mise

video.png

L'agence d'architecture britannique a officialisé la nouvelle aujourd'hui, c'est à elle que reviendra la responsabilité de construire le stade de Lusail. D'une capacité de 80 000 spectateurs, cette enceinte accueillera plusieurs matchs de Qatar 2022 dont la finale.


Coupe du Monde 2022 : la FIFA Task Force preconise un tournoi en fin d'année

qatar-2022.png

Le groupe de travail mis en place par la FIFA a rendu sa copie aujourd'hui. Selon ses conclusions, la meilleure période pour organiser le Mondial 2022 se situerait sur la période novembre / décembre. A cette époque, la température moyenne est de 25 degrés au Qatar (contre 40 en été).

Les réactions n'ont pas tardé. Si les Confédérations africaines et européennes adhèrent à la proposition, certains frondeurs, et non des moindres avec en première ligne la puissante Premier League*, se sont déjà positionnés contre cette proposition nuisant aux intérêts des clubs.

Désormais, il appartient au Comité Exécutif de la FIFA de trancher, et cela s'effectuera très rapidement, puisque la décision définitive interviendra le 19 ou 20 mars prochain. En cas d'avis favorable, le calendrier international s'en verrait totalement chamboulé. D'ici là, les débats risquent d'être très chauds...

*les dirigeants anglais souhaitaient que la compétition soit organisée en mai


Coupe du Monde 2022 : l'ECA propose une phase finale en avril-mai

european-club-association.png

Par la biais de son Président, l'allemand Karl-Heinz Rummenigge, l'Association européenne des clubs professionnels a décidé de faire entendre sa position sur l'épineuse question du calendrier de la phase finale 2022.

L'ECA propose d'organiser ce Mondial sur la période avril-mai. A cette période, les températures au Qatar n’excèdent pas les 35 degrés en début de soirée. Des conditions correctes pour jouer au football, comparées à celles qui seraient rencontrées en été (avec des maximales pouvant dépasser les 50).

Cette judicieuse proposition, qui préserverait les intérêts économiques des clubs et la santé des joueurs, devrait recevoir un accueil favorable auprès de tous les acteurs concernés par ce dossier (FIFA, pays organisateur, syndicats de clubs et de joueurs).


Coupe du Monde 2022 : l'EPFL contre un Mondial hivernal

epfl-contre-un-mondial-hivernal.png

Lors de son assemblée générale, l'association des ligues professionnelles européennes de football, via son Président Frédéric Thiriez, a fait connaître sa position sur le dossier Qatar 2022. L'EPFL s'oppose à la tenue d'une Coupe du Monde hivernale, comme le voudrait la tendance actuelle (période novembre/décembre) car cela nuirait à l'exposition des compétitions de ses membres et donc à leurs économies. Voilà la FIFA prévenue.