maroc.png

Les marocains ont tenté à quatre reprises d'obtenir l'organisation du Mondial. En 1994, ils devancent le Brésil mais sont battus par les Etats-Unis, candidat archi favori. Forts de leur belle campagne, ils repartent se représentent pour l'édition suivante. Opposés aux français et suisses, ils cèdent à cinq voix près face à la France.

Le Maroc n'abdique pas et retente sa chance à l'occasion de la World Cup 2006. Mais cette fois-ci, la concurrence s'avère trop relevé et le duo Allemagne / Afrique du sud l'éclipse. Les allemands remporteront, dans des conditions douteuses, la mise.

Pour mettre un terme à la polémique entourant l'attribution 2006, la FIFA décide que seuls les pays africains pourront prétendre à la Coupe du Monde 2010. Le Maroc, qui présente encore un dossier très solide, s'incline face à l'Afrique du sud. Outre l'effet Nelson Mandela indéniable, cette désignation aura surtout servi à la FIFA de "compenser" la perte du scrutin précédent.